Les courges, cucurbitacées bien aimées | Focus On


Focus On / vendredi, octobre 12th, 2018

Bonjour la compagnie ! Aujourd’hui, on laisse le tablier en cuisine pour aller au jardin ou se promener au marché pour en savoir plus sur cette variété de légumes tant appréciée en automne : les courges. Emblème de cette saison, on les aime autant pour leurs couleurs que pour leurs saveurs.

Quelle courge pour quel plat ? Comment les choisir et les conserver ? Quels sont leurs bienfaits nutritionnels ? Quelle est la différence entre une courge et une citrouille ? Voici un petit concentré d’infos et d’astuces qui vous permettront d’en savoir un peu plus sur ces cucurbitacées.

Pour cette première, je me suis amusée à illustrer cet article. Je suis un peu rouillée du crayon mais je me suis bien amusée et j’espère que ce nouveau format vous plaira aussi.

courge automne

Les courges globetrotteuses

Les courges sont cultivées depuis très longtemps en Amérique, où les Amérindiens les cultivaient selon la Culture des 3 sœurs, une technique agricole consistant planter courges, maïs et haricots ensemble. Cette méthode ancestrale rappelant la permaculture, permet aux plantes de mutualiser leurs bienfaits pour leur croissance.

Plus tard, les courges débarquent au Japon, où elles sont aujourd’hui encore un ingrédient de base dans de nombreux plats. Ce sont les Irlandais exilés aux Etats-Unis qui rapportent les premières citrouilles en Europe pendant la Grande Famine (1845).

Les courges appartiennent à la grande famille des cucurbitacées, qui regroupent près de 650 espèces. En été, on récolte les courgettes, les concombres, les melons et les pastèques. En hiver, c’est la saison des courges, à la peau plus épaisse et à la chair orangée.

Un large choix de courges et une conservation longue durée

Au marché ou dans votre magasin, préférez les courges à la peau lisse, peu tâchée et bien ferme. Celles qui ont toujours leur pédoncule se conserveront plus longtemps.

Au jardin, on sème les premières graines à la fin du printemps (entre mai et juin) et on les récolte avant les premières gelées de la fin de l’année, entre la fin de l’été jusqu’en hiver. Patience, il faut attendre que les tiges sèchent et que le pédoncule commence à se détacher pour récolter les courges.

Les courges craignent le froid. Conservez-les dans un endroit sec, entre 15 et 20°C, au garage ou par exemple. Entamée, une courge se conserve au frigo pendant une petite semaine. Pour les plus grosses, pensez à les congeler, en les blanchissant au préalable.

courge automne

Nutrition : bien vu sur toute la ligne

  • Source de pro-vitamine A (bêta-carotène) : rôle important dans la vision, la bonne santé de la peau, la croissance des os et la régulation du système immunitaire ;
  • Source de lutéine et de zéaxanthine : 2 antioxydants protecteurs de la rétine.

Graines de courges, graines de vitalité

Graines de courge pumpkin seeds

Les graines en cuisine

Ne jetez pas les graines, blanchissez-les et grillez-les avec ou sans sel. Elles ont leur petit effet à l’heure de l’apéro, dans la vinaigrette ou dans la soupe ! Autrement, vous en trouverez facilement en vrac ou en paquet en magasin bio.

Les graines dans la salle de bain

Vous trouverez aussi l’huile de pépins de courge, qui est très appréciée pour sa douceur (utilisation crue) et ses valeurs nutritives. Elle est riche en vitamines A et C, en oméga-3 et oméga-6 et contient aussi du zinc. On l’utilise même en cosmétiques :

  • Soins anti-âges et régénérant,
  • Soins contre les vergetures pour les femmes enceintes,
  • Soins dentaires, en prévention des caries,
  • Soins capillaires, pour les cheveux secs.

Variétés de courges : il y en a pour tous les goûts !

PotimarronPotimarron

Petit ou gros, on apprécie le potimarron pour sa chair douce et sucrée, rappelant la châtaigne. On l’aime aussi parce qu’il n’a pas besoin d’être épluché, pratique ! A cuisiner salé ou sucré…

Butternut

Butternut

Une chouchoute ! En forme de poire et à la peau lisse et claire, on adore sa chair fondante, au goût subtil de noisette. A cuisiner aussi sucré ou salé, mention spéciale pour le mariage butternut / cannelle.

Muscade

Muscade

Cette grosse courge, pouvant peser plus de 20 kg, a une peau épaisse aux côtes marquées et renferme une chair ferme et parfumée, rappelant la noix. Entière, elle se conserve 6 mois mais on la trouve souvent tranchée, à garder au frais.

Spaghetti

Spaghetti

Unique en son genre, sa chair en spaghettis donne des idées en cuisine : spaghettis végétaux, gratins, galettes… L’astuce pratique pour la préparer : coupez-la en 2 puis faites-la cuire dans l’eau bouillante salée pendant 30 min environ.

KabochaKabocha 

Ce potiron vert, originaire du Cambodge, est une variété traditionnelle dans les plats japonais. Sa chair orange est épaisse et rappelle le goût des châtaignes. En version salée ou sucrée, on l’aime surtout en soupe et dans les tartes.

Sucrine du BerrySucrine du berry

Cette vieille variété de courge française a la peau lisse et ocre. Attention, celles qui sont un peu vertes ne sont pas tout à fait mûres ! On l’aime beaucoup pour sa chair musquée, un vrai doudou dans un bol de soupe…

Bleue de HongrieBleue de Hongrie

Sous sa belle peau bleue, la chair orangée de cette courge est épaisse et ferme, au goût de marron. Elle est un peu farineuse et se cuisine très bien en velouté, en purée et même en confiture ! Elle se conserve très longtemps.

PatidouPatidou Sweet Dumpling

Ou Sweet Dumpling, ou « boulette sucrée » en anglais ! Ces petites courges sont toutes petites. Leur chair est jaune orangée, ferme et sucrée. Elles rappellent le bon goût de la crème de marron ou bien la patate douce. En décoration d’automne ou dans l’assiette, ces petites courges sont parfaites.

Petites idées aux grands effets :

  • Servez votre velouté dans la courge creusée, une marmite de succès !
  • Pour une décoration naturelle et automnale, installez quelques petites coloquintes et autres petites courges (Jack Be Little ou Sweet Dumpling) dans votre intérieur. Avec une bougie parfumée, ambiance cosy garantie.

Courge ou citrouille ?

Les courges et les citrouilles font partie de la même famille, les cucurbitacées.

La citrouille est grosse, la peau est douce et peu épaisse. Elle contient peu de chair mais beaucoup de graines. C’est pour ces qualités qu’on les apprécie pour la décoration d’Halloween.

En revanche, les courges sont charnues et contiennent peu de graines. Leur peau est plus épaisse et elles sont cultivées pour être consommées.

Origine de la citrouille d’Halloween : la légende de Jack’O Lantern

Halloween pumpkin citrouille

Quand j’étais petite, j’avais un livre qui racontait l’origine des citrouilles d’Halloween, tirée d’une légende irlandaise.

C’est l’histoire de Jack, avide des plaisirs de l’alcool, qui négocie un pacte avec le Diable pour ne pas aller en Enfer. A sa mort le 31 octobre, il ne peut pas entrer au Paradis à cause de ses mauvaises actions et le Diable lui refuse l’accès en Enfer, selon les termes du pacte. Cependant, le Diable accepte de donner une braise à Jack, qu’il place dans un navet creusé. Cette lanterne l’accompagne encore et toujours dans les ténèbres pour l’éternité.

Dans les îles Britanniques, on sculptait des petites lanternes dans des betteraves ou des rutabagas. Ce sont aux Etats-Unis que revient l’idée de sculpter la lanterne d’Halloween dans une citrouille, plus facile à façonner et plus colorée. Aujourd’hui, la citrouille d’Halloween est devenue le symbole de cette fête folklorique.

feuilles automne

J’espère que ce premier article vous a plu et vous a donné envie de cuisiner de la courge pour cet automne. Quelques recettes sont déjà disponibles sur le blog : la courge Butternut rôtie à la cannelle ♥ et une ribambelle de petites recettes pour Halloween. D’ailleurs, si vous avez des idées de recettes effrayantes et végétales pour Halloween, je suis preneuse !

Je vous retrouve tout bientôt en cuisine avec de nouvelles recettes de saison, douces et réconfortantes. En attendant, je vous souhaite une très belle journée, avec gourmandise.

Fourchette & Petons Rédigé et illustré avec mes petites mains pour Fourchette & Petons
Ne manquez aucun article en vous abonnant à notre page Facebook
En brillante collaboration avec Aela, réflexologue plantaire à Lyon
A suivre aussi sur Facebook

Camille Galland Le Tablier Vert

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *